Dandara

Jeu d'exploration, de plate-forme et de combat en 2D

Dandara


Aujourd'hui, nous allons partir une fois de plus à l'aventure pour explorer un monde étrange sans dessus dessous, où tout nos repères seront chamboulés, un monde où le Sel a recouvert le monde... Difficile de s'y retrouver dans ce bien curieux univers, mais il vous faudra pourtant y arriver tout en combattant des hordes d'ennemis qui ne vous voudront pas que du bien, au contraire. Ne vous mettez pas la tête à l'envers avec le jeu du jour, j'ai nommé ... Dandara !

Dandara est un jeu de plate forme, d'exploration et de combat en 2D avec des composantes de jeu de rôle, plus connu sous le nom de metroidvania - rassurez-vous, on explique tout ce charabia après - sorti en 2018. Développé par Lucas Mattos et João Brant du studio brésilien indépendant Long Hat House et édité par Raw Fury, ce jeu 100% solo vous met dans la peau de Dandara, héroïne surgissant des tréfonds des âges pour sauver un monde menacé par le Sel et au bord de la destruction ! Il ne tiendra qu'à vous d'explorer ce monde, de découvrir son histoire, ses personnages et surtout son mystérieux ennemi en la personne d'Eldrad...

Nous avons mis l'exploration en premier car cette dernière est au centre de l'expérience proposée par Dandara. Et dès le début, vous serez déboussolé. Et pour cause ! Dans la plupart des jeux en vue de côté offrant des mécaniques de plate-formes, vous pouvez vous déplacer à droite, à gauche, sauter, tout ça on connait. Mais ici, point de tout cela ! Après la cinématique d'introduction, vous prenez le contrôle de l'héroïne (avec une manette comme conseillé par le jeu) et vous découvrez que vous ne pouvez pas marcher sur les côtés comme vous en avez pourtant l'habitude dans tout bon jeu vidéo qui se respecte. Non, ici, vous devrez bondir...

Le déplacement dans le jeu est en effet géré par un système de saut, de bond de plate-forme en plate-forme. Vous vous élancerez ainsi au dessus du vide pour atterrir sur des plates-formes, à condition qu'elles disposent d'un petit liseré blanc, représentant le fameux Sel. Et ce Sel peut se trouver n'importe où ! Au sol, bien sûr, mais également sur les murs, au plafond, sur des cylindres, sur des passerelles en mouvement, bref le choix est vaste ! Vous pourrez donc diriger votre saut pour bondir et atterrir sur ce Sel, saine et sauve. La gravité n'a pas lieu d'être dans le monde dans Dandara, et déjà, ça, c'est une nouveauté !

Les contrôles sont assez simple à prendre en main, même si cela demande un petit temps d'adaptation après des années et des années à courir et à sauter ! Ici, vous désignez la plate-forme de destination avec le stick et vous bondissez en appuyant sur un bouton. La visée analogique est assez permissive et une sorte de verrouillage vous empêche de vous lancer dans le vide. Pratique, vu que bondir, vous allez le faire très souvent !

L'exploration - car oui, c'est de cela qu'on parlait au début - passe donc par cette mécanique de bond que vous devrez appréhender avant de faire quoi que ce soit d'autre. Le jeu vous offre un petit tutoriel tranquille avant de vous lâcher dans le grand bain. En effet, une fois la zone de départ tranquillement explorée, le monde s'ouvre à vous et vous serez à ce moment là libre de partir où vous le souhaitez. Enfin presque ...

Le mot "metroidvania", que nous avons dit dans notre introduction et dont nous avons parlé dans notre recommandation de Kunai, désigne un type de jeu au croisement de deux grands noms iconiques de l'histoire du jeu vidéo : Metroid & Castlevania. Ces jeux proposent un savant mélange entre exploration, combat, amélioration du personnage et progression à travers cette susmentionnée amélioration du personnage. Qu'est-ce que ça veut dire, concrètement ? Cela signifie que certaines zones du jeu ne vous seront pas accessibles tant que vous n'avez pas débloqué telle ou telle amélioration pour votre personnage ! Par exemple : une porte en hauteur ne sera accessible que si vous avez débloqué le double saut. Ou encore une porte fermée par une protection qui ne peut être ouverte que par des missiles ne pourra être ouverte que par des missiles... Hmmm. Et donc, tant que votre personnage n'avez pas débloqué la possibilité de lancer des missiles, vous ne pourrez pas passer. Logique, non ?

Dans Dandara, c'est exactement ça ! Votre exploration est certes libre mais vous tomberez bientôt sur des portes fermées ou des mécanismes que vous ne pouvez pas encore activer, il vous faudra donc redoubler d'effort pour trouver une porte ouverte où vous pourrez entrer. Votre chemin principal, celui qui fait avancer l'histoire, n'est pas toujours indiqué et vous aurez parfois la sensation de vous perdre. C'est sûrement intentionnel et l'exploration n'est de toute manière jamais vaine : des bonus se cachent un peu partout sur la carte, et même si vous n'avancez pas dans l'intrigue, vous gagnerez toujours un petit quelque chose.

N'oublions pas que dans ce monde, la gravité n'existe pas, vous aurez alors parfois à réfléchir la tête en bas en essayant de vous repérer dans cet environnement littéralement sans dessus dessous. Vous trouverez rapidement une carte pour vous repérer mais cela demande une petite gymnastique mentale pour repérer les sorties qui vous intéressent dans un dédale de possibilités. On regretta l'absence de notes à mettre sur la carte comme c'est possible dans certains jeux. Dommage !

Pendant vos explorations, vous aurez la possibilité d'améliorer les caractéristiques de votre héroïne, sa santé, sa capacité de soin, son énergie, etc. à l'aide de Sel, une ressource un peu comme de l'argent, que vous récupérerez sur les ennemis vaincus - on y arrive dans une seconde - et que vous pourrez dépenser dans les camps de repos dispatchés sur toute la carte. Ces camps servent également de check point et c'est là que vous réapparaitrez si jamais vous êtes vaincus en combat. Tin tin tin !

Car oui, vous ne pensiez pas que l'exploration de ce monde serait de tout repos ? De nombreux adversaires rôdent dans les corridors que vous allez découvrir et vous disposerez pour les vaincre d'une sorte de canon laser que vous devrez charger avant de pouvoir faire feu sur vos ennemis. De la même manière que le saut, vous devez vous positionner sur une plate-forme, viser et faire feu, impossible de tirer en mouvement, à vous de bien vous positionner pour avoir l'ascendant sur votre assaillant et surtout, pour pouvoir esquiver ses attaques à lui !

La plupart des adversaires sont des soldats de l'armée eldradienne, du fameux Eldrard dont on a parlé plus tôt, mais rassurez-vous : nous n'en dirons pas plus sur l'intrigue ! D'autres protagonistes se joignent à la fête : des monstres, des robots, des esprits, bref tout un bestiaire des plus farfelus pour vous barrer la route. Tout cela sans mentionner les boss, ennemis dantesques contre lesquels vos talents seront mis à rude épreuve, surtout en difficulté élevée ! Les combats contre ces boss sont une épreuve de force où vous devrez allier maitrise du déplacement ET du combat pour vous en sortir. Bonne chance là dessus !

Si jamais vous succombez, rassurez-vous ! Comme dit plus haut, vous réapparaitrez au dernier camp visité mais vous aurez perdu toutes vos ressources. Il vous faudra vous rendre là où vous avez péri pour les récupérer, un peu à la manière d'un Dark Souls ou d'un Hollow Knight. Ce petit rush d'adrénaline quand vous revenez sur vos pas et que vous recroisez le vilain qui vous a tué pour récupéré votre Sel offre un pic de difficulté bien appréciable au milieu d'un jeu pas si facile que ça, au contraire !

Une fois le déplacement maitrisé, le jeu offre un monde à l'intérieur duquel il est très agréable de naviguer. Le bond est quasi instantanné et permet de traverser les zones déjà explorées en un éclair. Vous aurez parfois à revenir sur vos pas pour utilise à un endroit une amélioration que vous venez de débloquer et c'est assez agréable de retourner à des endroits que l'on a déjà visité, pour retrouver des ennemis qui nous ont déjà embêté, mais pour cette fois-ci, les vaincre en quelques secondes. CHEH !

Au delà des améliorations de caractéristiques, vous débloquerez aussi des compétences qui nécessitent de dépenser de l'énergie. C'est une autre ressource que vous aurez à gérer et qui vous permettra de faire plein de choses : de lancer des missiles, de vous téléportez, de vous rendre invulnérable quelques instants, bref des petites pépites de gamemplay pour varier un peu votre exploration du monde. Ces pépites ne sont pas indispensable mais leur recherche satisferont les plus complétionnistes d'entre nous !

Au delà des combats, vous aurez également des puzzles à résoudre dans les niveaux, des leviers à activer aux quatre coins de la salle pour passer à la suivante, des entrées cachées à découvrir, des ennemis à battre ou une zone à parcourir dans un temps record, bref des petits challenge d'exploration, de compréhension et d'exécution pour récupérer encore une fois quelques bonus. Les niveaux dans lesquels tout cela se passe sont variés et offrent des biomes, c'est à dire des environnements de jeu - intéressants, parfois classiques du genre mais parfois très originaux.

Ce monde est peuplée de quelques personnages étranges, qui seront parfois ravis de vous rencontrer et de voir que vous vous élevez contre la tyrannie du Sel et d'Eldrad, ou bien parfois non. L'histoire du jeu, inspirée de la légende brésilienne de Dandara (la vraie) à la fin du 17e siècle, est assez cryptique et vous pourrez en apprendre plus en explorant et en découvrant des petites poches de diégèse un peu partout dans les niveaux. Mais l'étrangeté du monde, de part sa géométrie variable, offre un cadre propice à cette fameuse exploration et à l'interprétation libre que l'on peut en faire. À vous de nous dire ce que vous en avez pensé !

Graphiquement, Dandara offre un pixel art soigné et de très belles animations. Le tout manque parfois un peu de finesse dû à la résolution mais le charme du jeu et l'univers qu'il propose compense largement quelques faiblesses techniques. Le monde est chatoyant, les couleurs vives et les environnements variés, ce qui offrent un superbe cadre pour l'aventure. La musique est également excellente, parfois étrange, parfois décalée mais toujours en adéquation avec l'histoire et le monde du jeu. Un très bon point pour Thommaz Kauffmann. Même chose pour l'ambiance sonore et les bruitages, qui donnent un fourmillement à la vie autour de Dandara.

Notons que nous avons parlé ici de la version Trials of Fear du jeu, qui une amélioration du jeu original avec des niveaux et des ennemis supplémentaires, des ajouts d'histoire et de dialogue avec les personnages, bref tout un tas de choses ! Cette mise à jour est disponible gratuitement pour tous les possesseurs de Dandara version originale.

Dandara est disponible sur Switch, PS4, Xbox One, PC, Mac, Linux, Android, iOS, bref partout pour un prix entre 4 et 20 euros. Il également disponible sur l'Apple Arcade. Vous pouvez découvrir la page Steau du jeu juste ici => https://bit.ly/3oHbSJN et le trailer de présentation de la version Switch (celle que nous avons testé) juste là => https://bit.ly/3EYeAAB Vous pouvez également explorer le site officiel du jeu de ce côté-ci => https://bit.ly/3IDs7iT Nous vous recommandons également la vidéo (en anglais) de Snowman Gaming sobrement intitulée "You need to play Dandara" de ce côté-là => https://bit.ly/33jqFCk Nous ne pouvons qu'approuver ! Enfin, comme d'habitude, vous découvrirez la bande originale du jeu, c'est tout droit => https://bit.ly/3GARal9 Bonne écoute, et bon jeu !

"Dans un univers étrange sur le point de disparaître, Dandara s’est réveillée, prête à remodeler le monde."

Recommandation originalement postée le 10 décembre 2021.

Dandara
Dandara

 

Ne manquez aucune de nos recommandations

en nous suivant sur les réseaux sociaux !

Telecharger-Facebook_edited.jpg
nouveau-logo-instagram_sans_fond.png