Vampire Survivors

Jeu d'action frénétique contre des milliers de monstres

Vampire Survivors


Aujourd'hui, nous partons décimer des hordes de monstres maléfiques pour le simple plaisir de les décimer. Les petits plaisirs simples de la vie,quoi. Nous allons nous équiper de tout un arsenal pour combattre les créatures infernales qui se dresseront encore et encore sur notre route, et pour cela nous n'aurons même pas à lever le petit doigt, ou presque avec le jeu du jour, j'ai nommé ... Vampire Survivors !

Vampire Survivors est un jeu vidéo d'action avec des composantes aléatoires développé en indépendant par Luca "poncle" Galante et sorti en décembre 2021 sur Steam après une version en ligne sur itch.io. Devenu ces derniers mois un véritable phénomène sur Internet - tellement que des collectifs de création ludique en font des recommandations, ce jeu uniquement solo vous met dans les bottes de divers personnages envoyés pour survivre toute une nuit face à une marée incessante et toujours grandissante de monstres en tous genres. Chauves souris, squelettes, araignées, goules et autres mantes religieuses seront vos adversaires du jour et tenteront de vous barrer la route. Mais vous pourrez leur opposer la force inarrêtable de vos innombrables armes.

Ces armes sont très importante pour la déroulé de votre partie qui peut durer jusqu'à 30 minutes. C'est là votre objectif : survivre jusque là en éliminant au passage les monstres qui se jetteront inlassablement sur vous. Vous contrôlez votre personnage très facilement avec les flèches du clavier et vous devrez zigzaguer entre les adversaires pour éviter qu'ils ne vous croquent trop les miches. Vous disposez d'une barre de vie indiquant la santé qu'il vous reste et si celle-ci atteint zéro, c'est le game over. Rien de bien nouveau jusqu'ici...

Ce qu'il y a de nouveau, c'est que votre personnage commence avec une arme et qu'il utilisera cette arme tout seul, comme un grand, sans que vous n'ayez besoin de viser, de cliquer, d'activer quoi que ce soit. Ces attaques automatiques seront donc gérées par le jeu pendant que vous vous déplacez pour certes esquiver les monstres mais aussi et surtout pour récupérer la précieuse expérience.

Car oui, une fois les ennemis vaincus, ils lâcheront comme butin des petits orbes d'expérience que vous tâcherez de récupérer au plus vite. Chaque point remplira une jauge au sommet de l'écran et une fois suffisamment d'expérience acquise, vous montrez de niveau, débloquant au passage une nouvelle arme, l'amélioration d'une de vos armes actuelles ou bien une compétence passive (on y arrive). Le tout dépend d'une génération aléatoire, vous ne pourrez donc pas savoir quels choix le jeu va vous proposer, il faudra réagir sur l'instant pour essayer d'optimiser votre partie.

Les armes sont au nombre de 19 (!) dans la version actuelle du jeu mais le développeur en rajoute encore et encore... Fouet, couteaux, baguette magique, ail, hache, bible tournoyante, traceur de rune et j'en passe, chaque arme a ses propres particularités, entre sa zone d'effet, sa trajectoire, sa puissance pure, etc. Il vous faudra donc composer avec les propositions du jeu pour défourailler du monstre au mieux, parfois par dizaine ou par centaine ! Chaque arme est dispose de plusieurs niveaux qui améliorent son efficacité, que ce soit sa précision, ses critiques, sa longueur, bref on devient de plus en plus fort ! Et ça, c'est chouette.

Au delà des armes, vous aurez également des compétences passives que vous pourrez acquérir. Comme leur nom l'indique, celles-ci augmentent les caractéristiques passives de votre personnage (vitesse, protection, expérience gagnée, régénération, etc.) mais également celles de vos armes. Ainsi, par exemple, le chandelier offre une amélioration de la zone d'effet de toutes les armes, que ce soit l'eau bénite et ses zones de dégâts au hasard dans la zone, mais aussi l'ail, qui fait une aura de dégâts autour de vous. Tout se combote à l'infini !

Car oui, les combos sont au centre de tout : c'est bien ici le sel du jeu, le nerf de la guerre, le point névralgique de chaque partie - chaque run comme on dit dans le jargon : choisir les bonnes armes et les bonnes compétences passives parmi les six emplacements maximum pour obtenir la meilleure combinaison, celle qui vous fera tuer les ennemis plus vite, et donc récupérer plus d'expérience et donc devenir encore plus fort.

Cette course à la puissance se fera en parallèle de la montée en force des monstres contre vous. À plusieurs intervalles pendant votre run, des vagues de monstres plus fort apparaitront, nécessitant d'adapter votre technique d'approche et vos armes en conséquent. Il vous faudra plusieurs essais pour maitriser les différentes créatures qui se mettront sur votre route. Rassurez-vous, l’intelligence de celles-ci est assez limitée : ils se contenteront de vous foncer dessus... Y compris les mini-boss !

Ces adversaires particulièrement coriaces seront visibles d'assez loin pour que vous puissiez les affronter comme il faut. Ils vous résisteront, assurément, mais la récompense en vaudra la chandelle : une quantité non négligeable d'expérience, ou bien un coffre contenant du butin précieux ! Une, trois, voire cinq améliorations, la loterie vous attend à chaque ouverture de coffre, vous offrant même parfois des armes extraordinaires... Mais attention à votre santé si vous vous retrouvez acculé contre un boss dans un recoin sombre d'un niveau...

Les niveaux, parlons-en ! Actuellement au nombre de trois, ils proposent des décors différents, mais aussi des ennemis propres et enfin des améliorations cachées au fin fond de la carte que vous ne trouverez assurément pas du premier coup, mais c'est normal. Roguelike oblige, vous vous y reprendrez à plusieurs fois pour atteindre vos objectifs, qu'ils soient d'exploration, de survie ou de compétioniste aigu.

Car oui, il y a beaucoup de choses à débloquer dans le jeu, tout d'abord par le système de magasin, où, entre les parties, vous dépenserez l'argent dûment gagné pendant vos runs pour améliorer les caractéristiques des personnages, ou carrément des personnages supplémentaires. Ceux-ci, au nombre de 15 - ou peut-être est-ce 18 ? - offrent de légères variations de caractéristiques, des bonus en cours de partie et des armes de départ différentes. Au delà de l'argent, vous pourrez également débloquer des armes spéciales, des passifs supplémentaires, des niveaux supplémentaires, des options supplémentaires, bref tout un tas de choses que vous retrouverez dans la liste des haut-faits, liste qui peut sans doute vous guider pendant vos prochains runs...

Au delà de toutes les mécaniques, c'est bien évidement sur le côté addictif du jeu qu'il faut maintenant se pencher. Le jeu est extrêmement satisfaisant à jouer, offrant stimuli visuels et auditifs jusqu'à l'excès, des récompenses très rapides, une montée en puissance continue très appréciable, une progression sur le moyen et long terme pour y revenir encore, et surtout un gameplay de tous les instants sans pour autant être trop compliqué. Derrière une apparente simplicité, un équilibre bien dosé de profondeur et de lâcher prise offre au jeu une grande durée de vie et une envie de "encore une petite partie" bien connus des amateurs des jeux de ce genre.

Graphiquement, le jeu assume un côté rétro fan de pixel art et d'inspiration castlevania-esque. Même chose côté musique, qui rappellera parfois celle de la Mega Drive. On aime ou on aime pas le côté old school, mais en tout cas, ça a l'avantage de tourner sur toutes les machines malgré les centaines (milliers) d'éléments à l'écran. Épileptiques s'abstenir, la surenchère d'effet quand toutes les armes sont activés peut faire mal aux yeux et aux oreilles. Personnellement, ça nous plait bien, et on se rend vite compte que les graphismes ne sont pas si important que ça quand le gameplay est aussi bon.

Car oui, si ce jeu d'apparence quelconque a pris d'assaut l'internet ces derniers mois, c'est bien par une prise en main immédiate, un sentiment de satisfaction impeccable, une progression très bien dosée et cette envie de reviens-y qui nous poussent à relancer une run pour essayer de se rapprocher le plus possible des 30 minutes. Sans parler du côté expérimentation des choses (tiens une run pentagramme, pourquoi pas ?), ce jeu sans prétention assume son côté roguelike en offrant plein de choses à faire pour vraiment en voir le bout. Et ça, c'est super.

Vampire Survivors est disponible sur Steam pour la modique somme de 2,39€. Vous pouvez trouver la page correspondante juste ici => https://bit.ly/3CPjRdq Vous trouverez également sur itch.io une version gratuite mais limitée jouable sur navigateur par là => https://bit.ly/3CVgW2Z Vous pouvez trouver un article du très respectable Monde qui parle du jeu de ce côté-ci => https://bit.ly/3tcfPbU Mais aussi et surtout une vidéo du jeu en action par le tout aussi respectable mistermv de ce côté-là => https://bit.ly/3w5uBml. Vous pouvez retrouver la vidéo de Game Anatomy de Doc Geraud qui analyse le jeu et lui oppose quelques limites, comme d'habitude, c'est très pertinent, et c'est surtout tout droit => https://bit.ly/3J5HaSt. Enfin, contrairement à d'habitude, point de bande originale du jeu pour vous, juste un trailer énerver pour découvrir le jeu, qu'est-ce que vous en pensez ? C'est là, vous pouvez pas le rater => https://bit.ly/3CKGsrl

"Terrassez des milliers de ces créatures de la nuit et survivez jusqu'à l'aube !"

Recommandation originalement postée le 18 mars 2022.

Vampire Survivors
Vampire Survivors

 

Ne manquez aucune de nos recommandations

en nous suivant sur les réseaux sociaux !

Telecharger-Facebook_edited.jpg
nouveau-logo-instagram_sans_fond.png